QUADEURS EN NORD



 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [POLARIS] scrambler 850 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
seb59163
quadeur en nord
quadeur en nord


Messages : 1475
Date d'inscription : 04/11/2012
Localisation : conde sur escaud

MessageSujet: [POLARIS] scrambler 850 2013   Ven 3 Mai 2013 - 14:41















Essai du Polaris Scrambler XP 850 HO 2013



Écrit par Xavier Rouchouse Dimanche, 11 Novembre 2012 17:45

Essais - Polaris

Note des utilisateurs: / 19
MauvaisTrès bien

Avion de chasse

Avec l’arrivée très attendue de ce nouveau Scrambler XP 850 HO , Polaris joue ouvertement la pure nouveauté tout en ayant l’intelligence de baser cette nouvelle machine sur une plateforme déjà connue à savoir celle du Sportsman XP 850 HO. Ce Scrambler qui ne partage de son prédécesseur que le nom, constitue une véritable réorientation d’un modèle mythique mais plus que vieillissant, oubliez ce que vous connaissiez du 500, voici la nouvelle référence !






Pour l’avoir vécu lors du dernier Kenny pull-in  Festival, ou devant les regards envieux, j’ai pu faire une partie de la Quadrezienne avec ce quad, le moins que l’on puisse dire c’est que rarement une machine n’aura fait autant tourner les têtes. Il génère véritablement une curiosité, au point de créer au moindre arrêt un attroupement et une multitude de questions… Faut dire qu’avec sa gueule terrible, la cylindrée qui fait peur et les infos qui courent depuis déjà quelques mois, cette bombe ne passe pas inaperçu… Il est tout naturel de l’attendre donc au tournant, on ne peut pas mériter l’appellation « remplacer une légende » aussi facilement. Il doit faire ses preuves C’est ce que nous allons décortiquer ensemble dans les lignes qui suivent.






F-117 Night Hawk
Commençons par un  tour à hauteur d’homme… Perso, et je ne crois pas que quelqu’un puisse me contredire, Polaris frappe très fort avec ce nouveau Scrambler. comme je vous le disais déjà plus haut, plus rien à voir avec l'ancien modèle, au point que même l’arbre rigide est abandonné (et pour cause) en faisant place à une suspension arrière triangulée… La ligne générale, avec ses coques noires et anguleuses rappelant  la silhouette d’un avion F-117 Night Hawk en impose. Une sorte de force brute qui ne demande qu’à être sollicitée... Tout est étudié pour dégager cette impression de puissance. La face avant avec son pare-buffle rouge qui tranche du noir général semble n’être là que pour prévenir que la bête peut mordre…  La machine reste certes massive, n’oublions qu'un Sportsman se cache sous ces coques, mais on voit, on sent, que les designers ont travaillé tant sur le look que le gain de poids général avec notamment ses coques minimaliste.

                                                                                 Moins de coques et plus d'alu...
Chasse au poids, qui reste une bon challenge pour une marque qui n’a pas la réputation de faire dans le léger… Les coques sont autant anguleuses que peu enveloppantes, des pièces, nombreuses, en aluminium se dévoilent çà et là. Tout sent bon tant dans l’aspect que dans la technologie… Serais-ce véritablement un quad sportif ? Pour preuves, encore, ce mini porte paquet à l’arrière, ou encore les protèges mains, rouges évidemment ! Sans oublier le sélecteur de gamme, fini le bandit manchot en ferraille, ici c’est une pièce en alliage d’aluminium moulé à la sauce aéronautique, du moins ça en donne l’air…







Cockpit
Si avec l’arrivée des nouveaux Sportsman et leurs moteurs permettant des cadres plus étroit, Polaris stoppait du même coup la position de conduite façon selle de cowboy. Le Scrambler va plus loin en affinant encore plus cette dernière permettant par là même au pilote d’avoir une position plus naturelle… Je vous le dit ça sent le chrono…  Par contre l’absence de verrouillage de celle-ci (elle tient par emboitement) me laisse douter de sa tenue à l’usage. Sous la selle, justement, on accède au filtre à air planqué mais accessible en place du faux réservoir. Le véritable bidon de carburant est littéralement posé sur le châssis entre le moteur et le pont avant, cela rabaissant le centre de gravité.


 



                                                                                       Manche à balais
Côté guidon, vous ne serez pas perdu, car on retrouve les commandes habituelles d’une machine 4x4 de la marque. Au lieu d’un tube en ferraille cheap sur une machine de cette gamme (prix !!) j’aurais bien vu un guidon alu genre Starbar… Le bloc compteur en impose, parfaitement lisible, il offre toutes les indications dont vous avez besoin. Cherchez pas de boite à gants ou de coffre, z’avez déjà de la chance qu’il y ait un porte bagage arrière… Du coup, sous le capot avant, pas de place pour une corde, ou un kit anti crevaison, éventuellement une barre de céréales, car tout l’espace est réservé à l’électronique, fusibles, batterie et autre réservoir de liquide de frein… Le radiateur pas loin semble idéalement placé pour se gaver d’air bien frais, mais également il apparait assez exposé derrière sa petite grille certes amovible mais légère en cas d’impact. Nul doute qu’ici ou sur d’autres points les accessoiristes vont se faire plaisir…

Prise en main
Le moins que je puisse dire c’est que je n’avais qu’une envie, essayer ce nouveau Scrambler ! Sitôt dit sitôt fait, je passe à la phase dynamique. La position de conduite n’est pas désagréable, les commandes viennent bien, l’assise est bonne, on est plus sur les selles canapé mou typiques à Polaris sur des quads plus chamalow ou on recherche « trop » de confort… Tant mieux, car je ne suis  pas là pour regarder la télé et vous non plus…  Par contre le guidon me semble un peu haut et son cintre un poil trop rentrant, je regrette du coup définitivement  le Starbar !

                                                             


                                                                                           


       
                                                                                    Post-combustion
Le bicylindre ronronne sans surprise, ou plutôt si, il dégage une sonorité rauque qui s’amplifie sous les coups de gâchette. L’échappement spécifique n’est pas qu’en inox, il distile également un son volontairement travaillé (comme chez BMW !!!) des plus flatteur et une optimisation des flux d’échappement. Qui s’en plaindra ?
Le sélecteur de gamme profite, hélas, toujours de la même « douceur » de fonctionnement malgré son relooking et une démultiplication différente. Il demeure rugueux dans ses sélections de gamme en accrochant ici et là. Par contre le moteur et son variateur sont d'un régal... Capables de déplacer ce XP sur un filet de gaz pour faire la course avec un escargot, mais à la moindre sollicitation, la montée en régime est impressionnante, linéaire, sans limite ? Et pour cause, puisque ce Scrambler utilise la dernière génération moteur également montées sur le Sportsman et développant 77 cv aux roues arrières avec un couple plus important dès les bas régimes.









Merci les fox !
Si je retrouve bien ici tout le coffre déjà rencontrée sur le Sportsman, il existe toutefois une nette différence. Ce quad semble plus léger, plus maniable… Si quelques kilos ont été effectivement glanés, ces réactions très positives viennent uniquement du groupe d’amortisseur FOX (et peut être des pneumatiques..). Ils sont après la ligne générale, le second point fort de cette machine et en régissent quelque part son âme… Comprenez que Polaris, présentant un nouveau Scrambler, machine sportive 4x4, fait preuve d’honnêteté en y collant 4 vrais amortisseurs. Alors certes, je regrette qu’il n’y ait pas de réglage de détente (seulement précontrainte et compression), mais force est de constater que d’origine ça va plus que bien.
 Globalement, quel que soit la situation ou se trouve la machine, ils la stabilise en limitant les transferts de masse et en assurant par la même leur boulot, à savoir amortir... Comprenez par-là que votre quad ne s’écrase plus dans tous les sens, il conserve une assiette plus horizontale. Et cela se ressent dès le premier coup de gaz, ou un Sportsman s’écrase du cul. Ce Scrambler passe sa puissance sans délester exagérément le train avant. De même en virage, le quad ne s’enfonce plus vers l’extérieur ce qui permet au pilote d’avoir un meilleur contrôle en de se placer au mieux dans la courbe. Idem en freinage, le quad ne plante plus sa truffe dans la première hornière ! Merci les Fox ! Et ne croyez pas pour autant que ce sont des bouts de bois, ils travaillent sur toute leur longueur de débattement sans vous le faire ressentir… Même sur des sauts (attention c'est pas non plus un Outlaw) le Scrambler absorbe, se pose et repart de plus belle. Leur tarage, d’origine est bluffant et ouvre de nouvelles voies en terme de pilotage sur ce genre de machine. Au point, parfois, de me faire oublier que je suis sur un gros quad 4x4 et que la bête dépasse largement les 300 kilos….

Vol tactique
Il n’empêche que le XP 850, lancé à cadence très soutenue, se place ou l’on souhaite pour peu que vous ayez un minimum de pilotage. Sa direction assistée est un régal, précise et suffisamment douce dans les parties techniques, elle se rigidifie lors des prises de vitesse, sans doute également aidée par l’effet gyroscopique des roues avant. Le Scrambler se joue des tortillons, virer serré n’est pas un problème, il tourne ! Il faut juste se méfier au début des remises de gaz en virage court, l’arrière poussant l’avant…  Dans les courbes plus larges, sur terrain sec, il peut être mis en glisse, mais cela demande un peu de bagage tellement le grip est important. L’autre élément bien vu concerne justement les pneus, à savoir des  AT 489 de seconde génération. Ils bossent à la perfection, offrant du grip, de la tenue en courbe et un bruit de roulement réduit.

                                                                                 


                                                                                    Décentralisez !
Arrive le freinage, point incontournable mais souvent délicat, pour moi, chez Polaris. Le levier qui « fait tout », à gauche au guidon, possède un léger feeling et stop honorablement l’ensemble, la pédale au pied, elle, reste éternellement trop haute, il faut aller la chercher. A croire que sa géométrie est faite pour être certain que l’utilisateur ne l’actionne pas par mégarde... Mais bon, dans la philosophie de la marque, pour le stopper le Scrambler s’en sort plutôt bien avec ses freins, sauf que… Sauf que nous sommes sur un quad à vocation sportive, pas un utilitaire. Alors certes le frein centralisé au guidon demeure bien pratique pour le randonneur qui ne veut pas réfléchir au choix du levier et privilégie la contemplation du paysage… Certes le frein centralisé au guidon demeure bien pratique pour un usage professionnel, avec une remorque derrière remplie de bottes de foin et ou l'on a autre chose à faire de de jouer au piano avec de leviers de frein… Mais nous sommes ici sur un Scrambler et bientôt en 2013 ! Du coup en fin de ligne droite alors que vous êtes en pleine attaque au cœur d’une banderollée, vous arrivez à votre point de freinage précédent ce gauche particulièrement sec... Vous y êtes ? Et bien je vous tire mon chapeau si vous arrivez à gérer de façon optimum votre freinage et le placement du Scrambler. Un quad n'est pas une voiture… Les transferts de masse, les variations d’assiettes ou d’adhérence, la position du pilote (dont le poids représente 25% de l'ensemble), sont autant de facteurs qui forcent à pouvoir doser la répartition du freinage avant/arrière. Il est donc dommage, que les concepteurs n’aient pas poussé plus loin le travail sur ce point en dotant le Scrambler de 2 leviers (av/ar) séparés au guidon par exemple et d’un frein centralisé au pied (avec une pédale plus courte SVP…).

Bien armé
Dans le contexte d’utilisation de cet essais, à savoir la Quadrezienne, il m’a été difficile de pousser à bout cette machine, voire impossible.  Que ce soit en terme d’accélération entre deux virages, de vitesse pure (hormis sur route) ou même en franchissement (pas assez de zones sur le tracé offrant des difficultés extrêmes).  Concernant le roulage à deux, il reste envisageable même si l’absence de poignées de maintien et le porte bagage qui poinçonne les fesses gênent. La selle est suffisamment longue pour supporter deux personnes de temps en temps… En roulage son potentiel est énorme et bien supérieur au niveau de pilotage de 97,3 % des futurs utilisateurs. Heureusement, que cette machine, décidément bien foutue, puisse se conduire plus détendu et permette de savourer le simple plaisir de rouler sur un quad exceptionnel à un rythme cool.


                                                                                      Une pure réussite
Le Scrambler XP 850 HO est sans contestation une machine véritablement réussie, aux performances de premier plan et offrant une ligne générale des plus valorisantes. Je reste toute fois dans l’espoir que Polaris nous sortira, sur une base châssis/coques/amortisseurs identique, un Scrambler équipé du moteur 550 Sportsman ou encore mieux du « petit » 570 RZR. Ceci afin d’avoir une machine peut être moins velue pour le commun des utilisateurs, plus adaptée à nos petits chemins et un prix revu à la baisse. Dans tous les cas, je me contente largement de ce nouveau Scrambler XP 850 HO, qui reste une machine superbe et d’exception, offrant un niveau de performance de premier plan et un rapport sensations/plaisir terrible. Que demander de plus ? Si, j'en veux un pour vassivière !









Tarif : 14.690 € avec une disponibilité prévue pour vous le faire offrir juste avant Noel !



J’ai apprécié
La ligne
Le comportement dynamique
Le groupe d’amortisseurs
Les pneumatiques
Les sensations distillées


J’ai moins aimé
Le système de freinage
Pas de réglage de détente sur les amortisseurs
Le guido






Spécificités techniques :






Moteur

•Type de moteur 4 temps
•Cylindrée, cm3 850 bicylindre H.O.
•Carburation Injection électronique d'essence
•Refroidissement Liquide
•Démarrage Electrique

Transmission

•Entraînement final Cardans
•Transmission P/R/N/L/H
•Système d'entrainement Variateur
•Système de frein moteur (EBS) Standard

Suspension

•Suspension avant Double bras de suspension triangulaire, à débattement de 22.9 cm FOX PODIUM 1.0
•Suspension arrière Entièrement indépendante à action progressive avec barre antiroulis, à débattement de 26 cm FOX PODIUM 1.0

Freins

•Freins avant et arrière Disque hydraulique à double levier de commande au guidon et à la pédale

Pneus / Roues

•Pneus avant 26 x 8 - 14 AT 489
•Pneus arrière 26 x 10 - 14 AT 489
•Jantes Aluminium noir matte

Dimensions / Capacités

•Empattement 134,6 cm
•Poids à vide 338 kg
•Longueur / Largeur / Hauteur 2090 x 1230 x 1230
•Hauteur de la selle 89 cm
•Capacité de carburant 19.9 L
•Capacité du porte bagages av. 11.5 kg
•Capacité du porte bagages ar. 23 kg
•Garde au sol 30.5 cm
•Hitch Towing Rating 1500 LB. (680.4 KG)
•Unbraked Trailer Towing Capacity TBD
•Hitch/Type Standard/1.25" Receiver

Equipements

•Equipements Direction assistée, bumper avant, protège-mains
•Couleurs Gloss Black
•Homologation Homologation européenne 2 places

_________________
Image hébergée par servimg.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seb59163
quadeur en nord
quadeur en nord


Messages : 1475
Date d'inscription : 04/11/2012
Localisation : conde sur escaud

MessageSujet: Re: [POLARIS] scrambler 850 2013   Ven 3 Mai 2013 - 14:45

apres lavoir esayer personellement dans la semaine je peu vous dir que c une belle béte qui marche bien puissant stabilité et pluto simpa a conduire mai perso pas assai riche

_________________
Image hébergée par servimg.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JPL
200cc
200cc


Messages : 247
Date d'inscription : 10/11/2012
Localisation : VITRY EN ARTOIS

MessageSujet: Re: [POLARIS] scrambler 850 2013   Dim 5 Mai 2013 - 6:18

Moi j'adhére pas à son look
Mais il en faut pour tout le monde ...

_________________
Vive le quad et les quadeurs





Administrateur du Forum " Les tios quadeurs "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-tios-quadeurs.xooit.fr/index.php
Chr 59
50cc


Messages : 44
Date d'inscription : 16/02/2013
Localisation : Comines 59560

MessageSujet: Re: [POLARIS] scrambler 850 2013   Jeu 16 Mai 2013 - 20:57

Sur photos --> il ne me disait pas trop...

MAIS, ce quad en ACTION..... il en impose !!!! Shocked Shocked Shocked
J'ADORE sa sonorité !!!!! cheers

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seb59163
quadeur en nord
quadeur en nord


Messages : 1475
Date d'inscription : 04/11/2012
Localisation : conde sur escaud

MessageSujet: Re: [POLARIS] scrambler 850 2013   Ven 17 Mai 2013 - 15:56

oui celui que jai esayer avait un beau bruit aussi a parament sa serai une ligne inox d origine lol!

_________________
Image hébergée par servimg.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
manu59690
200cc
200cc


Messages : 335
Date d'inscription : 04/11/2012
Localisation : vieux conde

MessageSujet: Re: [POLARIS] scrambler 850 2013   Ven 17 Mai 2013 - 16:16

pfiou il pik les yeux lol il doi etre plaisant a conduire a fond cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [POLARIS] scrambler 850 2013   Aujourd'hui à 3:24

Revenir en haut Aller en bas
 
[POLARIS] scrambler 850 2013
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Polaris scrambler 500
» bonsoir a tous !! (scrambler 2013)
» [POLARIS] scrambler 850 2013
» Polaris Scrambler 850 xp
» frein ar scrambler!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
QUADEURS EN NORD :: NOUVEAUTEES , ENTRETIENS ET ASTUCES :: NOUVEAUTEES QUAD ET SSV-
Sauter vers: